Mettre en forme les crises : dispositifs, technologies, organisations.

Mardi 25 octobre 2016 (14h-17h), Centre Koyré (salle de séminaire, 5me étage, 27 rue Damesnes, Paris 13).

Gouverner les crises demande des outils pour mesurer, lire, communiquer, et des institutions pour mettre ces instruments en pratique.  De nombreux dispositifs ont été développés pour modéliser, anticiper, prévenir et répondre aux crises. Les scénarios simulent les crises pour justifier leur gouvernement. Des technologies sophistiquées cherchent à prédire les crises en temps réels. Les organisations écrivent des plans – plus ou moins fantaisistes – pour se préparer aux catastrophes. Des chambres de contrôle sont développées pour faire sens des crises et prendre prise sur elles.

Cette séance cherche à interroger dans quelle mesure ces dispositifs constituent des ressources politiques qui  façonnent la réalité, l’intensité et le caractère urgent des crises.  Comment qualifient-ils et définissent-ils les problèmes qu’ils tentent de gouverner et comment sont-ils mobilisés comme ressources qui cadrent les solutions à mettre en œuvre ?

Intervenants :

Ben Anderson (Durham University) :  « The Emergency State: Events and the Fragile Promise of Planning »

Valérie November (LATTS, Université Paris Est Marne-La-Vallée) : « Inquiry In Control Rooms – An Analysis Through The Lenses of Space, Time and Practice » 

Discussion animée par Lydie Cabane (CARR, LSE)

* Les textes sont disponibles sur demande auprès des organisatrices , ainsi que l’enregistrement de l’intervention de Ben Anderson*

control_room


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *